Calendar

Fév
22
mer
PhD Seminar : Shohruh Miryusupov, Labex ReFi and University Paris1 Sorbonne, «Particle Monte-Carlo simulation: improvements using Hamiltonian Dynamics»
Fév 22 @ 12 h 30 min – 13 h 30 min

The next session of the PhD Lunch seminar organized jointly by « Finance et Modélisation » axis (Université Paris 1) and LabEx ReFi will take place on Wednesday February 22nd at 12.30, 6th floor at the Maison des Sciences Economiques, Boulevard de l’Hopital.

We are pleased to receive:

Shohruh Miryusupov,

Labex ReFi and University Paris1 Sorbonne,

«  Particle Monte-Carlo simulation: improvements using Hamiltonian Dynamics»

Abstract: « We present particle techniques, the principle of which could be intuitively thought of as an adaptive importance sampling, alternating with resampling in order to control the actual number of draws. It applied to the case of hidden variables and rare events simulation. Bayesian estimates of posterior distribution require filtering techniques, we shall show a method based on the Hamiltonian property of the geodesic flow on the statistical manifold to improve on exploration of a state space, It turns out to be particularly efficient in high dimensional problems. »

You are most welcome to invite the students from other axis/ Universities.

Warning: The PhD Lunch Seminar will be followed at 1pm by the seminar of the Finance and Modeling axis, with guest Matthieu Garcin, Quant Crédit at Natixis. 
Paper title:  « Estimation of time-dependent Hurst exponents with variational smoothing and application to forecasting foreign exchange rates »
 
Fév
23
jeu
Matinale Labex ReFi & EIFR – NORMES COMPTABLES EUROPÉENNES : L’EFRAG APRÈS LE RAPPORT MAYSTADT, NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE AVEC JEAN-PAUL GAUZES
Fév 23 @ 8 h 30 min – 10 h 00 min

# Logo Labex # SIG_Investissements_Davenir   Logo-EIFR

NORMES COMPTABLES EUROPÉENNES : L’EFRAG APRÈS LE RAPPORT MAYSTADT, NOUVELLE FEUILLE DE ROUTE

 

En janvier 2014, Philippe Maystadt était venu présenter ses propositions transmises à Michel Barnier pour que l’Europe maîtrise sa stratégie en matière de normalisation comptable dans le cadre de la convergence internationale ordonnancée par l’IASB. Il s’agissait alors de donner une nouvelle dimension à l’EFRAG et définir une gouvernance sur la base d’analyse des propositions de l’IASB et la transmission  d’avis à la Commission Européenne pour décision.

La France a toujours été très attachée aux  interrelations entre les normes comptables et leur impact économique et prudentiel sur les entreprises concernées. Au-delà du seul objectif de comparabilité qu’elles visent, on s’intéresse à la dimension « politique » que présupposent ces normes, comme c’est d’ailleurs le cas avec les USGAAP aux Etats-Unis.

Jean-Paul GAUZES, président de l’EFRAG (European Financial Reproting Advisory Group) et membre du conseil stratégique du Labex ReFi

 

 

Inscription en ligne 

NB. Merci de vous inscrire en tant que membre du Labex ReFi pour bénéficier de l’entrée gratuite.



Dans l’attente de vous rencontrer,

EQUIPE EIFR
European Institute of Financial Regulation (EIFR)
Palais Brongniart
28 place de la Bourse
75002 PARIS
Tél: +33 (0) 1 70 98 06 53

contact@eifr.eu
Research Seminar, FinTech (Crypto-Finance) – MONNAIES CRYPTOGRAPHIQUES ET COMPLEXITE, avec JEAN PAUL DELAHAYE – UNIVERSITE DE LILLE 1
Fév 23 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min

 

Organisateurs:

Cyril Gunspan (ESILV,De Vinci)

Dominique Guégan (Paris 1, CES, Labex ReFi),

Ricardo Pérez-Marco (CNRS, IMJ-PRG, Labex MME-DIILabex ReFi)

 Maison des Sciences Économiques

106-112, boulevard de l’Hôpital 75013 parisSalle B3-1 (Rez de chaussée dans la cour)

J.P. Delahaye

CV & Bio

 Université de Lille 1

Monnaies cryptographiques et complexité

Abstract

Le « minage » du Bitcoin apparaît au premier abord absurde : une colossale quantité de moyens (puces spécialisées, installations, électricité) est dépensée pour décider qui gagnera chaque 10 minutes les quelques Bitcoins créés par le protocole de Satoshi Nakamoto, et non pas pour participer à la gestion de la blockchain et à la surveillance des transactions qui ont un coût négligeable comparé à la course pour le calcul du « hash ». Pourtant une analyse plus fine montre que ces calculs apparemment absurdes se retrouvent « contenus » dans la blockchain et contribuent à la rendre infalsifiable, ce qui est essentiel pour la robustesse du protocole général. En cas de « fork » c’est d’ailleurs ce contenu en calcul qui permet de résoudre l’état incohérent du réseau dû à la présence de plusieurs blockchains valides concurrentes. Nous étudierons cette étrange situation mal théorisée aujourd’hui, nous parlerons de la notion mathématique de « contenu en calcul » (la « profondeur logique de Bennett » liée mais différente de la « complexité de Kolmogorov ») qui aide à penser proprement le problème des algorithmes de consensus, dont on ne sait pas aujourd’hui s’ils peuvent réellement éviter ce coût du minage d’une blockchain publique et ouverte comme celle du Bitcoin.

The PARIS CRYPTOFINANCE SEMINAR is a monthly meeting point for Cryptofinance Research taking advantage of the Paris diversity and critical mass of researchers in Mathematics, Cryptography, Computer science, Economics, Banking and Finance in general.  It is sponsored by research institutions CNRS, Labex Réfi, Labex MME-DII, Institut Henri Poincaré, and  academic institutions, Université Paris 1, Paris 7 and Pôle De Vinci. It is an international seminar with the aim of bringing to Paris the world top research in the new subject of Cryptofinance, cryptodurrencies, Blockchain and Bitcoin. Learn more here

© 2015 Labex Refi - admin by S. Dehmej - website by follow media - Mentions légales