Labex-refi.com

Combien de temps pour faire remonter le fer ?

La ferritine représente une protéine présente dans l’organisme et sert à stocker le fer dans les tissus. Si lors d’un bilan sanguin, il est révélé que le taux de cette protéine est en baisse, il est nécessaire de faire augmenter rapidement ce dernier. En principe, cette observation ou analyse implique une déficience en fer. Un manque de fer dans le corps est source de plusieurs problèmes sanitaires, dont les symptômes sont considérables. Pour cela, après votre examen sanguin, vous devez suivre rigoureusement un traitement adéquat et recommandé par un médecin. Durant combien de temps pouvez-vous faire remonter le fer à un niveau optimal dans votre organisme ? Le décryptage dans ce texte.

Quand faut-il réaliser une cure pour remonter le fer ?

Beaucoup de personnes se lancent dans un traitement en fer croyant qu’elles rendent service à leur organisme. Ce n’est pas vrai, elles risquent de créer un autre problème. En principe, pour faire une cure de fer, il est important de réaliser en amont un diagnostic de carence en fer. Même avant d’arriver à ce stade, il faut que cette décision de contrôler le taux de ferritine émane d’un médecin traitant après avoir examiné le patient.

Généralement, les sujets auxquels le professionnel de santé demande une analyse du sang sont ceux qui présentent des symptômes d’une anémie par déficit en fer. En cas de carence considérable en fer, vous observerez les signes suivants :

  •          Fatigue ;
  •          Pâleur ;
  •          Essoufflement ;
  •          Étourdissement ;
  •          Faiblesse ;
  •          Vertiges ;
  •          Maux de tête.

Pour diagnostiquer une carence en fer, un bilan sanguin doit être nécessairement réalisé pour contrôler le dosage de la ferritine et de l’hémoglobine dans le sang. En effet, la ferritine est la protéine qui accumule de fer dans le corps afin qu’il soit en quantité suffisante.

Lisez aussi   Les différents types de brosses à dents disponibles dans le commerce

Quand parler de carence en fer chez un patient ?

En principe, la quantité normale de la ferritine est comprise entre 20 et 400 nanogrammes par millilitre (ng/ml) relativement au sexe et à l’âge du patient. Si votre bilan sanguin révèle un taux inférieur à la dose normale, vous êtes confronté à un déficit en fer. De plus, il faut souligner qu’un taux faible d’hémoglobine dans le sang est un signe d’anémie, surtout quand il est en dessous des taux normaux.

Ce n’est qu’après le bilan du sang que votre médecin traitant va chercher à identifier la cause réelle de l’anémie survenue par manque de fer. Ainsi, il pourra vous prescrire le traitement qu’il faut pour régler au plus vite ce problème. Une fois ces étapes passées, votre cure pour remonter le fer dans le corps pourra commencer. En combien de temps pouvez-vous retourner au taux normal de fer dans l’organisme ?

Quelle est la durée idéale pour une cure de fer ?

Une cure en fer nécessitera un peu de temps pour être réalisée dans les normes après qu’un diagnostic ait révélé une carence en fer. Ce traitement vous prendra un minimum de 2 à 3 mois pour remonter le fer après un bilan sanguin. Votre cure de fer se fera sous la surveillance rigoureuse du professionnel de santé qui s’occupe de votre cas. Ainsi, après le 3e mois, celui-ci procédera à un contrôle pour évaluer les taux déficitaires. Pour que ce contrôle vous affiche un bon résultat, il doit être réalisé 2 semaines après l’arrêt de la cure.

Lisez aussi   En combien de temps Monazol ovule peut-il agir ?

Si ce dernier bilan reflète un taux normal, votre médecin traitant doit annoncer définitivement la fin de votre traitement en fer. Par contre, même si aucun examen sanguin ou aucune prescription médicale n’a été réalisé, vous pouvez envisager une cure de fer, mais cela ne doit durer qu’un mois. Il s’agit ici d’un traitement préventif contre le risque de carence en fer. Enfin, une cure de fer peut être renouvelée au cours de l’année en fonction de la situation et du diagnostic.

Par ailleurs, pour remonter très rapidement le fer dans votre organisme, vous pouvez accompagner votre cure par certains aliments. En réalité, le fer représente un oligo-élément qui se retrouve dans de nombreux aliments. Ainsi, vous pouvez favoriser la consommation d’aliments riches en fer hémique comme le poisson, la viande ainsi que la volaille. Aussi, vous pouvez prendre les produits végétaux (légumineuses et céréaliers) en fer non hémique ou encore la vitamine C.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :