Labex-refi.com

Comment calculer son allure à la course à pied ?

Outre la vitesse, l’allure de course à pied est une donnée importante pour les amateurs du running, notamment ceux qui souhaitent s’inscrire dans de grandes compétitions, comme les marathons et les semi marathons. Il est important de maîtriser la différence entre vitesse et allure et d’essayer de travailler dessus si vous voulez progresser.

Pour savoir ce que signifie l’allure de course à pied, comment la calculer et quelle est son importance pour un coureur professionnel ou amateur, nous vous invitons à retrouver toutes les informations nécessaire sur notre article.

Allure et vitesse de course à pied : quelle différence ?

Ces deux données sont d’une extrême importance pour un coureur professionnel, que ce soit pendant les compétitions ou lors des entraînements. En effet, le seul moyen pour organiser les séances d’entraînement, fixer des objectifs (temps et distance) et développer un style de course que vous allez améliorer avec le temps, est d’avoir une idée précise sur votre vitesse et votre allure lors des courses à pied.

La vitesse de course est principalement exprimée en km/h, cette donnée sera importante dans la mesure où le coureur a une idée approximative du temps nécessaire pour parcourir une distance donnée. Dans un marathon où la distance à parcourir est de 10 km et que le coureur sait qu’il peut atteindre une vitesse de course de 8 km/h, il sait d’avance qu’il va lui falloir environ 1 heure et 15 minutes pour atteindre la ligne d’arrivée.

L’allure de course est une donnée complètement différente, elle exprime la durée de temps nécessaire pour qu’un coureur atteigne la distance d’un kilomètre. De ce fait, ce dernier peut améliorer son allure pour gagner du temps sur chaque kilomètre et arriver plus vite à la ligne d’arrivée.

Lisez aussi   Est-ce que la S-lab est une chaussure performante ?

Comment calculer son allure de course à pied ?

Il est très facile de calculer sa vitesse de course à pied, en faisant appel aux nombreux dispositifs technologiques disponibles, notamment les smartphones et les montres GPS, il vous suffit de lire directement votre vitesse de course sur l’écran. Si vous ne disposez pas de l’un de ces appareils, vous pouvez diviser la distance parcourue / le temps de course pour obtenir votre vitesse.

Pour ce qui est de l’allure, vous pouvez aussi lire cette donnée sur l’un des dispositifs électroniques que vous avez sur vous lors de vos séances d’entraînement. Dans le cas contraire, pour obtenir votre allure de course : allure en min/km = 60 / vitesse en km/h.. donc cette donnée est exprimée en min / km et vous aidera à améliorer votre temps de course en optant pour l’allure adaptée à chaque compétition à laquelle vous participez. En adaptant vos séances d’entraînement à vos objectifs, vous pourrez battre des records plus facilement et améliorer votre stratégie de course.

Les différentes allures de course à pied

Ce qu’il est important de comprendre par rapport à l’allure de course à pied, c’est qu’en travaillant dessus lors de vos entraînements, vous pourrez augmenter votre endurance et apprendre à adopter l’allure adéquate pour chaque compétition. Il ne s’agit pas de courir vite tout le temps, mais de développer une intelligence de course qui vous permettra de décider quand il faut augmenter ou baisser le rythme.

Parmi les différentes allures de course, vous avez :

  • L’endurance fondamentale : cette allure exprime une situation dans laquelle votre corps ne trouve aucun mal à courir sans trop d’efforts, c’est l’allure parfaite pour récupérer après un effort ;
  • Le seuil anaérobie : pour cette allure, vous fournissez des efforts plus importants dans une courte durée, le corps élimine ainsi l’acide lactique accumulé dans l’organisme ;
  • La vitesse maximale aérobie : elle exprime la vitesse maximale que le corps peut maintenir en consommant 100 % de ses réserves d’oxygène pendant environ 3 minutes.
Lisez aussi   Tout savoir sur la piste d'athlétisme

En apprenant à gérer votre allure de course, vous pourrez établir des stratégies pour chaque kilomètre que vous parcourrez lors d’une compétition.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :