Labex-refi.com

Douleur derrière la cuisse juste sous le fessier : Que faire ?

Peu importe que vous pratiquiez une activité sportive physique ou non, les douleurs derrière la cuisse ne sont pas rares. Elles ne font pas trop mal et nous avons donc tendance à ne pas y accorder trop d’attention. Toutefois, vous devez essayer de la traiter dès lors qu’elle commence à devenir intense, car vous pouvez être en face du syndrome de piriforme qui signifie une irritation du nerf sciatique. Pour la traiter, diverses possibilités de traitements se présentent à vous.

Se faire diagnostiquer par un médecin

Selon les experts, les rayons X et autres méthodes d’imagerie de la colonne vertébrale ne permettent pas de détecter avec exactitude les imperfections au niveau du nerf sciatique. Toutefois, les autres tests de diagnostic comme les tests de conduction nerveuse, les IRM et les rayons X sont recommandés afin d’éliminer la possibilité qu’il y ait d’autres affections pouvant provoquer des symptômes similaires au syndrome du piriforme.
Généralement, le diagnostic d’une douleur derrière le fessier au niveau de la cuisse se résume souvent au syndrome du piriforme. Si les résultats ne sont pas très concluants au début, la nécessité d’un diagnostic approfondi devient évidente. Une IRM doit être effectuée afin d’identifier formellement le syndrome. Une neurographie par résonance magnétique peut également être d’une grande utilité. La possibilité que la douleur résulte d’un changement et d’un gonflement dans le nerf n’est pas à exclure.

Allongement des muscles pour le syndrome du piriforme

Une variété d’exercices d’étirements est recommandée pour les piriformes, les ischio-jambiers et les extenseurs de la hanche. Ces exercices permettent de réduire la douleur autour du nerf sciatique et de restaurer l’amplitude de mouvement des muscles aux alentours.
Pour ce traitement, il vous suffira de vous allonger sur le dos avec les deux pieds sur le sol et les genoux fléchis. Faites un mouvement de telle sorte que votre genou droit arrive sur votre poitrine et saisissez votre genou avec la main gauche. Amenez le genou sur votre épaule gauche et maintenez-le bien droit.
Vous devez répéter le mouvement sur chacun des deux côtés. Ensuite, allongez-vous sur le dos les deux pieds à plat sur le sol avec les deux genoux fléchis. Placez votre cheville droite sur le genou de votre jambe gauche. Essayez d’amener votre cuisse gauche sur votre poitrine pour l’étirement. Le mouvement doit être effectué sur chaque côté.
Les allongements du piriforme doivent être maintenus pendant 5 secondes. Ensuite, le temps doit être prolongé progressivement jusqu’à atteindre les 30 secondes. Pour soulager rapidement les douleurs derrière la cuisse, cet exercice doit être répété au moins 3 fois par jour.

Lisez aussi   XYZ Smart Collagen Avis — ça fonctionne vraiment ? Tout savoir

Allongement des ischio-jambiers pour traiter les douleurs derrière la cuisse

Le grand muscle derrière la cuisse est appelé ischio-jambier. Son étirement est capital pour soulager tout type de douleur provenant du nerf sciatique. Il existe plusieurs étirements permettant d’allonger le muscle de l’ischio-jambier.
Pour le premier type d’étirement, vous devez positionner deux chaises l’une en face de l’autre. Asseyez-vous sur l’une des deux chaises et posez les talons de vos pieds sur l’autre chaise en face. Penchez-vous un peu en avant au niveau de votre hanche jusqu’à ce que vous sentiez une légère traction à l’arrière de votre cuisse. Ensuite, continuez l’étirement pendant quelques minutes.

À présent, allongez-vous sur le sol avec les deux jambes très droites. Soulevez une des deux jambes et étirez-la à l’aide d’une serviette que vous placerez à l’arrière du pied pour faciliter le mouvement. Vous devez le faire jusqu’à ce que vous sentiez une légère traction le long de l’arrière de votre cuisse. Vous devez augmenter le temps d’étirement de 5 secondes jusqu’à 30 secondes. L’exercice doit être répété 3 fois par jour pour soulager les douleurs à l’arrière de la cuisse.

Faire des exercices d’amplitude de mouvement

Pour la circonstance, vous aurez besoin d’un kinésithérapeute, d’un chiropracteur ou d’un physiatre. De toute évidence, vous aurez besoin d’un spécialiste de santé pouvant élaborer un programme personnalisé comprenant des étirements et des exercices d’amplitude de mouvement et de récupération. Ces exercices participent grandement à l’étirement du muscle et à la diminution des spasmes.

Le massage des tissus profonds

Le massage profond est un traitement effectué par un kinésithérapeute ou un autre spécialiste qualifié. Ce traitement est censé améliorer le processus de récupération en augmentant le flux sanguin et en réduisant les spasmes musculaires dans la zone touchée.
Outre le massage et les étirements, les différentes approches de traitements du syndrome du piriforme nécessitent l’inclusion d’une thérapie supplémentaire. Selon le type de douleur sciatique et autres symptômes, plusieurs options thérapeutiques peuvent être recommandées à savoir :

  • Le pack de glace additionné aux massages sur glace ;
  • Allongement dans une position confortable dès lors que la douleur commence (2 à 4 heures si possible) ;
  • Une thérapie par la chaleur.
Lisez aussi   Avis sur les Caps CBD de Swiss Biol

Le pack de glace additionné aux massages de glace

Pour ce traitement, vous devez vous allonger dans une position confortable et placer une poche de glace sur zone douloureuse pendant environ 20 minutes. Le processus doit être répété toutes les deux heures.
Combiné à un doux massage avec de la glace, le pack de glace est très efficace pour les zones douloureuses. Il est important d’éviter une brûlure par la glace si la glace est appliquée directement sur la peau. Le temps d’application ne doit pas excéder les 10 minutes.

La thérapie par la chaleur

Selon certains experts, alterner entre le froid et le chaud peut être une excellente stratégie de récupération et de réduction d’une éventuelle douleur derrière la cuisse. Pour le faire, vous pouvez utiliser un coussin chauffant après l’application de la glace. Le coussin doit être posé sur la zone douloureuse pendant 15 minutes minimum. Faites très attention à ne pas vous endormir et à provoquer des brûlures de la peau.

L’électrothérapie pour le syndrome du piriforme

L’essor de la technologie a permis la conception de plusieurs outils facilitant la tâche à plus d’un. La stimulation électrique de la fesse par une unité de stimulation nerveuse et transcutanée n’est pas à négliger. Un stimulateur de courant interférentiel peut également faire l’affaire s’agissant de bloquer les douleurs et à réduire les spasmes musculaires.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :