Labex-refi.com

La pratique du jeûne intermittent 16/8 : les dangers possibles

Le jeûne intermittent 16/8 représente une alternative de régime très célèbre qui anime l’opinion publique. En effet, l’application de ce régime permet de manger pendant 8 heures puis de jeûner durant 16 heures. Certains scientifiques ont ainsi prouvé par leurs recherches que ce régime est bénéfique pour l’homme en ce sens qu’il aide à perdre du poids de façon efficace. Cependant, cette tendance est controversée par un autre groupe de scientifiques qui démontrent qu’un jeûne intermittent 16/8 peut entraîner des problèmes de santé (difficultés digestives, déshydratation…). Les avantages de ce régime sont alors étroitement liés à des conséquences auxquelles il faut s’attendre lors de sa pratique.

Le jeûne intermittent : ce qu’il faut comprendre

Le jeûne intermittent est une forme de régime qui consacre qu’une personne se prive de nourriture sur une période donnée au cours de la journée. Cette dernière a ainsi le droit de manger dans un laps de temps bien défini et durant tout le reste, il doit rester sans rien manger. Intéressant n’est-ce pas ! En ce qui concerne le jeûne intermittent 16/8, il dispose que l’individu mange durant 8 heures puis observe un jeûne pendant 16 heures. C’est un type de régime très connu et pratiqué au nombre des différents types de jeûne intermittent.

Oui, pour votre gouverne, il y a plusieurs types de jeûne intermittent. Il y a entre autres : le jeûne 1 : 1, le jeûne 5 : 2, le jeûne 20/4… Toutefois, il faut signaler que le programme du jeûne intermittent 16/8 est beaucoup plus prisé par les populations. Ce type de jeûne consacre une période un temps bien déterminée pour une privation de nourriture et éventuellement une restriction des apports en eau. L’objectif principal de ce régime consiste à perdre du poids plus rapidement. Il permet également une régulation de l’appétit, une excellente performance cognitive et une meilleure expérience de vie.

Lisez aussi   Memo 360 avis : que savoir sur ce produit de Biovancia ?

Le jeûne intermittent 16/8 est-il si avantageux à l’organisme ?

Le jeûne intermittent 16/8 est une alternance entre le jeûne et le manger suivant un intervalle de temps très précis, soit respectivement 16 h et 8 h. Pendant les 8 heures de temps que le pratiquant de ce jeûne peut manger, celui-ci est libre de consommer toutes les nourritures de son choix, mais dès que le temps du jeûne arrive, il ne devrait même pas goûter à l’eau. Il s’est avéré que ce régime offre plusieurs avantages à la santé humaine.

En effet, le jeûne intermittent 16/8 réduit considérablement le risque de diabète de type 2, de contracter la maladie d’Alzheimer, de maladies cardiaques, de cancer… De plus, ce type de jeûne permet à l’homme de perdre de la masse graisseuse sur tout son corps, d’optimiser sa récupération et son endurance. Il contribue également à l’amélioration de la mémoire de l’individu. Toutefois, la pratique du jeûne intermittent 16/8 est source de quelques effets secondaires chez certaines personnes.

Jeûne intermittent 16/8 : pas que de bienfaits

La mise en œuvre du jeûne intermittent 16/8 peut provoquer des effets indésirables chez certaines personnes. Une période d’exercice de jeûne intermittent peut entraîner la fatigue, la somnolence, l’asthénie, la déshydratation, l’irritabilité, l’halitose (mauvaise haleine), etc. Cependant, il est à souligner que le risque réside surtout dans le fait qu’une personne décide d’observer cette pratique de manière prolongée. Un fait qui peut entraîner facilement le déséquilibre métabolique et ça fait bienvenu aux carences.

La dénutrition frappe à la porte pour occasionner la perte de masse musculaire, puisque ce régime agit en défaveur de l’augmentation de muscle. De plus, la privation de nourriture durant ce jeûne peut devenir de l’obsession chez certains pratiquants pour les amener souvent à manger déséquilibrée même après cet exercice. Il est donc nécessaire de manger sain, équilibré et varié même au cours du jeûne intermittent 16/8.

Lisez aussi   Est-ce que le médecin peut prescrire du CBD ?

Par ailleurs, pour réussir ce jeûne, il est indispensable d’y associer une activité physique fréquente et une bonne hygiène de vie. C’est une pratique pour les personnes bien portantes (n’ayant aucun antécédent sanitaire), mais elle est à observer sur une courte période. Les patients qui souffrent de diabètes, pathologies cardiaques, immunodépressions ou encore les femmes enceintes, les enfants, etc. ne doivent jamais suivre le jeûne intermittent 16/8.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :