Labex-refi.com

Tout savoir sur les lieux de roulement des trottinettes électriques

Encore appelée Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM), la trottinette électrique est aujourd’hui l’un des engins les plus appréciés des Français. Cela est dû à sa praticité et son côté économe. En effet, elle permet de facilement se déplacer et d’éviter les embouteillages aux heures de pointe avec une empreinte carbone très faible. Cependant, pour circuler en toute légalité et sérénité avec sa trottinette électrique il faut savoir où circuler et connaître certaines restrictions définies pour.

À propos des pistes et bandes cyclables

Pour commencer, il faut savoir qu’il y a une différence entre les pistes et bandes cyclables. Pour ce qui est des bandes cyclables qui sont plus fréquentes, elles sont localisées sur la chaussée.

Leur distinction se fait à l’aide d’un marquage au sol d’une ligne continue ou discontinue et d’un pictogramme de vélo. En général, elles sont définies dans le sens normal de circulation. Il peut toutefois arriver dans certains cas que ce soit fait autrement, auquel cas les conducteurs qui utilisent la bande cyclable devront faire plus attention.

Quant aux pistes cyclables, elles sont distinguées de la chaussée au moyen de trottoirs ou terre-pleins. À noter que les bandes et les pistes cyclables sont destinées à des usages précis, parmi lesquels il y a les trottinettes électriques ou EDPM.

La circulation sur les voies vertes

Beaucoup plus localisées en hors agglomération, les voies vertes représentent des aménagements sur lesquels peuvent rouler plusieurs usagers. Elles sont considérées comme étant très pratiques et assez sécurisées.

Dorénavant, cet aménagement étant destiné qu’aux déplacements non motorisés (piétons, rollers, vélos ou skateurs) est mis à disposition des trottinettes électriques avec une limite de vitesse de 25 km/h.

Lisez aussi   Comment contacter rapidement un plombier à Paris 8 ?

Enfin, sachez que les voies vertes peuvent être facilement reconnues. Vous pourrez les distinguer grâce à un panneau carré représentant une piste verte sur fond bleu avec des pictogrammes de piétons et cyclistes.

À savoir sur les voiries privées

Que ce soit en agglomération ou en dehors, les voiries privées représentent des lieux dans lesquels il est possible de rouler en trottinette électrique. Elles se composent de divers espaces à savoir : les allées de résidences privées, les propriétés privées, etc.

Bien que ces zones soient praticables en EDPM, il est important de faire attention en les pratiquant. Cela est dû au fait qu’il y est souvent retrouvé des piétons et autres engins motorisés. Même si ces derniers ont une vitesse limitée, cela ne réduit pas à zéro les risques qui y sont présents.

Circuler avec sa trottinette électrique sur la route

Dans le cas où aucune des alternatives mentionnées plus haut ne serait accessible, vous pouvez envisager d’emprunter la route. Il est cependant fait une distinction entre les routes en dehors et les routes en agglomération.

Pour une circulation en agglomération sur une trottinette électrique, vous pourrez circuler sur les routes que si elles sont limitées à 50 km/h. Une fois sur ces routes, il faudra veiller à vous déplacer du côté droit de la chaussée et à respecter la vitesse maximale fixée pour les trottinettes électriques (25 km/h).

Si vous vous déplacez en trottinette électrique hors agglomération, il faut savoir que les autorisations peuvent grandement varier dans ce cas. En effet, vous pouvez être autorisé à circuler sur une route avec une vitesse maximale de 80 km/h sous condition de certaines obligations bien évidemment :

  • Il est impératif que les feux de position soient allumés ;
  • Il est indispensable que le conducteur soit équipé d’un casque ;
  • Il est indispensable d’avoir des équipements rétro-réfléchissants (aussi bien le jour que la nuit).
Lisez aussi   Formule magique d’amour simple à prononcer : Notre choix

Retenez que peu importe où vous roulez dans les deux cas avec votre trottinette électrique, vous serez exposé à de réels risques.

Les restrictions auxquelles est soumis le déplacement en trottinette électrique

Si vous utilisez une trottinette électrique pour vous déplacer, il ne suffira pas de trouver où circuler avec pour bien en profiter. En effet, il faut savoir qu’il y a des restrictions que vous devrez observer pour rouler en toute légalité. Il y a le cas unique des zones piétonnes et trottoirs avec des autorisations de circulation très vagues pour les utilisateurs de ces engins.

En réalité, il faut savoir que la circulation sur le trottoir est confrontée aux exigences des diverses municipalités. Il y a certaines municipalités qui l’autorisent tandis que d’autres l’interdisent. Par contre, dans le cas où une telle circulation est autorisée, il faudra veiller à donner la priorité aux piétons.

Pour cela, il faudra rouler au pas, à une vitesse de 6 km/h en moyenne. Si vous avez des doutes, l’idéal serait de vous rapprocher de votre mairie pour connaître les permissions qui sont définies par la municipalité.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :