Labex-refi.com

Turinabol : Tout savoir sur ce Stéroïde

Le Turinabol est un stéroïde élaboré dans les années 1960, et qui a connu un long moment de gloire à travers le monde entier. Pendant 40 années, ce produit a été officiellement utilisé pour soutenir la performance des athlètes en Europe, avec des résultats impressionnants. Mais qu’en est-il de ce produit aujourd’hui ? Peut-on encore utiliser le Turinabol en toute légalité en France à l’heure actuelle ? Existe-t-il une alternative légale à ce produit ? Découvrez le profil de ce stéroïde dans ce dossier.

Qu’est-ce que le Turinabol ?

Turinabol alternative

Le Turinabol est un stéroïde oral découvert en Allemagne de l’Est ayant une action anabolisante de qualité et peu androgène. Dans les années 1960, ce stéroïde était utilisé comme remède pour soigner la dégénérescence musculaire et osseuse chez les enfants et les femmes. Aussi, entre 1974 et 1989, cette molécule a été un allié inconditionnel des athlètes et leur servait à booster leurs performances sportives.

En effet, les principes actifs du Turinabol ont un mode d’action similaire à celui des molécules de Dianabol. Le Turinabol est donc un produit administré par voie orale, et dont l’action permet d’augmenter considérablement la masse musculaire, le poids et la force des sujets. C’est un stéroïde très recommandé, et d’ailleurs très utilisé par les athlètes (aussi bien masculins que féminins) en l’occurrence pendant les périodes de championnats.

Il faut noter que le corps assimile très rapidement le Turinabol et les métabolites s’éliminent aussi vite par les urines. Toutefois, ses effets sont relativement durables et son action androgène plus ou moins modérée. Il est le plus souvent représenté par le symbole « OT » ou « T-bol ».

Quelles sont les caractéristiques du produit ?

Le Turinabol (4 — Chlorodehydro methyltestosterone, de son nom médical) est un stéroïde appartenant à la classe des anabolisants. Les anabolisants sont une catégorie de substances dotées d’une fonction particulière, celle de stimuler l’anabolisme, c’est-à-dire la transformation des substances issues des aliments en tissu vivant. Mais en plus de ce facteur inhérent au statut anabolisant, le T-bol possède d’autres caractéristiques particulières propres à lui.

Il faut noter que les caractéristiques spécifiques de Turinabol sont de deux ordres. En premier lieu, la molécule de « OT » augmente la capacité de l’organisme à évacuer les quantités superflues d’eau dans le corps. Ainsi, le résultat sur la masse musculaire est plus efficace et permet une bonne appréciation de la densité musculaire.

En second lieu, la popularité du Turinabol et sa notoriété auprès des athlètes viennent non seulement du résultat impressionnant qu’il produit, mais aussi de sa discrétion. En effet, les molécules de Turinabol, en dépit de leur efficacité, ont ce caractère d’être indétectables dans l’organisme très peu de temps après la fin du cycle.

En effet, contrairement aux autres stéroïdes anabolisants, le « T-bol » est quasiment indétectable aux tests antidopage. Les résidus de molécule de Turinabol s’éliminent facilement, ce qui favorise la régularisation dans un bref délai de la production de testostérone et rend le produit indétectable. Ainsi, cette caractéristique du Turinabol est un facteur favorable qui permet aux athlètes d’utiliser le produit même pendant les compétitions, et surtout sans se faire épingler.

Quels sont les bienfaits du Turinabol ?

bienfaits du Turinabol 

Le Turinabol est un stéroïde très puissant qui a fait ses preuves dans toute l’Europe dans les années 1960 et 1980. Il a pendant longtemps servi à booster la performance des athlètes grâce à son effet principal très recherché. En fin de compte, le Turinabol (4-Chlorodehydro methyltestosterone) est constitué d’une molécule de testostérone dont on a modifié le quatrième atome de carbone, de sorte à :

  • Empêcher la transformation du glucose en graisse ;
  • Permettre de récupérer rapidement après l’effort ;
  • Réduire la capacité de rétention d’eau dans le corps ;
  • Obtenir un bon effet de pump et fluidifier le flux sanguin ;
  • Augmenter la force physique proportionnellement avec les muscles ;
  • Maintenir au mieux la production de testostérone et accélérer le métabolisme musculaire.
Lisez aussi   Comment soigner une sciatique ? Nos conseils

En effet, en empêchant l’accumulation des tissus adipeux dans le corps, le Turinabol a l’avantage d’offrir un meilleur rendu. En réduisant la masse de graisse sous la peau, Turinabol met en avant la silhouette et permet une bonne visibilité des muscles. En plus, les athlètes n’ont plus à se soumettre à un régime ou un traitement brûle-graisse supplémentaire pour harmoniser leur physique.

Il faut noter que ce facteur constitue pour le Turinabol un atout essentiel par lequel ce produit garde une bonne longueur d’avance sur les autres produits de sa catégorie, notamment le Dianabol en dépit de son statut légal.

En plus de tout ceci, la prise de Turinabol joue aussi un rôle primordial qui en fait un atout de taille et représente un double avantage pour les sportifs de haut niveau. Tout en augmentant la performance physique des athlètes, ce stéroïde est doté d’un principe qui simplifie l’effort physique nécessaire pour atteindre la performance recherchée. En d’autres termes, avec Turinabol, les athlètes peuvent prendre la liberté de réduire le nombre d’heures d’entraînement de même que les exercices de musculation.

Quelles sont les principales actions du « T-bol »

L’utilisation de ce médicament produit des actions remarquables qui sont largement appréciées par tous. Parmi les actions principales de ce produit, on note :

  • Le maintien d’un bilan azote positif ;
  • L’augmentation de la masse musculaire ;
  • La faible influence sur le taux de testostérone.

Le maintien du bilan azote

L’azote est un gaz de numéro atomique 7 et ayant pour masse atomique 14 004 g/mol, isolé par Daniel Rutherfor (chimiste britannique, 1749-1819) et reconnu comme élément par le français Lavoisier. Dans l’organisme humain, il joue un rôle prépondérant qui le rend indispensable au bon fonctionnement des muscles. Notons que les molécules d’azote préservent les cellules musculaires de la destruction (le catabolisme musculaire) lors de la dégradation et l’évacuation des masses adipeuses.

Ainsi, en assurant le maintien du bilan azote, ce stéroïde protège les muscles contre la destruction en même temps qu’il les renforce.

L’augmentation de la masse musculaire

On le sait tous, le Turinabol est connu pour son action principale : augmenter la masse musculaire en quantité et en qualité à travers la stimulation de la production de protéines. Si vous recherchez une solution rapide pour augmenter votre masse musculaire en peu de temps, vous devrez sans doute aller chercher ailleurs. Bien que ce stéroïde soit efficace et son effet est également relativement plus durable, il faudra cependant plusieurs semaines pour remarquer ses premiers effets. Son utilisation requiert donc une certaine dose de patience et de tempérance.

Lisez aussi   Rééquilibrage alimentaire : comment mettre en place un menu pour la semaine ?

L’influence sur la testostérone

La plupart des stéroïdes exercent une action dévastatrice sur la production locale de testostérone par l’organisme. Du coup, il est en règle générale recommandé aux athlètes de se supplémenter en testostérone avant et après la prise de stéroïdes. Par exemple, le Dianabol qui est à l’heure actuelle l’alternative légale au Turinabol réduit jusqu’à 75 % la capacité de production autonome de testostérone de l’organisme. Ce qui les rend principalement détectables lors des contrôles antidopage.

Par contre, l’action du Turinabol sur la synthèse de testostérone est nettement plus modérée. En effet, l’action des molécules de Turinabol ne baisse pas la production de testostérone de plus de 30 %. C’est pour cette raison qu’à la fin du cycle, la prise de supplément pour normaliser le taux de testostérone n’est vraiment pas une nécessité. Au bout de 5 jours, l’organisme retrouve sa performance et sa capacité de normale de production de testostérone.

Quels sont les effets indésirables du Turinabol ?

Le Turinabol est certes très célèbre pour son efficacité, mais il n’est pas un produit sans risque. Il peut entraîner des effets indésirables de gravité variée, allant du plus insignifiant au plus inquiétant. Ses effets indésirables sont très souvent dus à une trop longue durée d’utilisation du produit, ou au non-respect du dosage recommandé. Dans ces cas, l’utilisation du Turinabol pourrait entraîner des troubles hépatiques, endocriniens, neurologiques, métaboliques, etc.

Les troubles hépatiques sont ceux liés au dysfonctionnement du foie. Le Turinabol peut ainsi provoquer l’ictère cholestatique, le cancer de foie et une destruction massive des cellules hépatiques. On peut également enregistrer une augmentation du taux de bilirubine, de phosphatase alcaline et de transaminase. Notez que les effets du cancer du foie peuvent augmenter lorsque cette molécule est utilisée sur plusieurs années.

Les troubles endocriniens sont quant à eux causés par le dysfonctionnement des capsules qui libèrent les hormones. Ainsi, chez l’homme, le Turinabol peut freiner la spermatogenèse, engendrer l’impuissance sexuelle et une érection persistante non souhaitée du pénis. Il provoque également l’hypertrophie de la prostate, une maladie observée principalement chez les personnes âgées.

Par ailleurs, les plus jeunes garçons soumis au Turinabol ont de fortes chances d’afficher une puberté prématurée, des érections fréquentes ainsi qu’un retard de croissance. Dans certains cas, on peut aussi noter une inflammation du tube à l’arrière des testicules qui stocke et transporte les spermatozoïdes.

Les troubles neurologiques se rapportent au dysfonctionnement du système nerveux central ou périphérique. Ce sont des affections qui touchent les parties telles que :

  • Le cerveau ;
  • La moelle épinière ;
  • Le système nerveux végétatif ;
  • Les nerfs crâniens ou périphériques.

Ainsi les troubles neurologiques que peut provoquer le Turinabol se manifestent entre autres par les maux tels que l’agitation, la confusion, l’insomnie, la dépression…

Les effets secondaires du Turinabol peuvent aussi se manifester par des troubles du métabolisme. Dans ce cas, le patient affiche un taux de glycémie supérieur aux valeurs normales et une élévation de la créatinine plasmique. En plus, la prise de ce stéroïde peut aussi engendrer une élévation du taux de calcium dans le sang chez les patients ayant un alitement prolongé, de même que la rétention d’eau, de sodium, de potassium et de phosphore chez d’autres.

Lisez aussi   Comment soigner une tendinite ?

Par ailleurs, il faut noter chez les athlètes féminins, le T-bol est également susceptible de provoquer quoique dans des cas assez rares, des problèmes de virilisation (apparition des caractères secondaires mâles chez la femme) qui s’observe le plus souvent par :

  • L’acné ;
  • L’hirsutisme ;
  • Un grossissement de la voix ;
  • Une augmentation de la libido ;
  • Une irrégularité menstruelle ;
  • Une hypertrophie du clitoris ;
  • Un développement musculaire plus accru ;
  • Une virilisation du fœtus féminin (chez la femme enceinte).

Quel est le dosage recommandé pour ce produit ?

Le Turinabol se présente en comprimé à prendre par voie orale. Une boîte contient deux plaquettes de 20 comprimés de Turinabol de 5 grammes à prendre selon un dosage qui ne dépend en général que du sexe du sujet. En effet, la dose journalière de Turinabol recommandée n’est pas la même pour les hommes que pour les femmes.

La dose de Turinabol à prendre par jour au cours d’un cycle est comprise entre 15 et 50 mg pour les hommes. Pour les femmes, cette dose est beaucoup plus au rabais, notamment en raison des risques de virilisation. Ainsi, le dosage réglementaire prescrit pour la prise de Turinabol chez les femmes est de 5 à 15 grammes par jour.

En plus de cela, il faut noter que la durée du cycle n’est pas non plus la même pour les deux sexes. La durée de prise du Turinabol s’étend sur 6 à 8 semaines chez les hommes, contre 4 à 6 semaines chez les femmes. En dehors du cycle, une reprise de 3 à 4 jours chaque mois est suggérée pour soutenir l’effet du cycle.

Le Turinabol est-il encore vendu en France aujourd’hui ? Quelle alternative ?

l'aternative au Turinabol

Le Turinabol est un produit mis au point au début des années 1960 et destiné à renforcer les os et les muscles chez les femmes et les enfants. Pendant près de 40 ans, ce médicament a servi dans la préparation des athlètes pour une bonne performance lors des compétitions. C’est un stéroïde très puissant et très utilisé jusque dans les années 1990.

Considérant ses actions et ses avantages, il y a là de quoi conclure que le Turinabol est le complément alimentaire parfait pour renforcer la capacité et augmenter la performance des sportifs. Mais hélas, on est encore loin d’avoir touché le pactole. Ce stéroïde est proscrit en France en raison de ses nombreux effets secondaires indésirables, en l’occurrence sa toxicité pour le foie. Ainsi, il est retiré du marché et interdit de commercialisation depuis 1994. Il n’est plus actuellement possible de se procurer le Turinabol ou « T-bol » en toute légalité.

Aujourd’hui, le Dianabol ou « D-bal » est l’alternative légale (la seule d’ailleurs) qui supplée valablement au Turinabol. Grâce à son efficacité à augmenter la masse musculaire, à booster la force physique et à produire une bonne récupération après effort, le Dianabol a déjà des milliers d’alliés de par le monde. Actuellement, vous pouvez bénéficier d’une offre promotionnelle pour vous procurer ce produit avec une remise de 20 % sur le prix habituel. Une aubaine à ne rater sous aucun prétexte !

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :