Labex-refi.com

Comment soigner la rhinopharyngite ?

La rhinopharyngite est un virus très viril et grave qui se caractérise par plusieurs maux. Il s’agit d’une maladie d’hiver. Exactement comme le rhume, il faut noter que cette dernière présente les mêmes symptômes. Dans le cas où vous développez la toux, le mal de gorge ou autres, consultez immédiatement un médecin, car il peut toutefois s’agir de la rhinopharyngite. Il existe certains traitements efficaces pour lutter contre ce virus. Quel est l’essentiel à savoir concernant la rhinopharyngite ? Continuez la lecture de l’article pour en savoir davantage.

La rhinopharyngite : tout l’essentiel de savoir

Tout comme vous avez pu le lire plus haut, la rhinopharyngite est causée par un certain virus. Ce dernier se comporte de la même façon que le virus responsable du rhume. Cependant, il faut noter qu’il y a une grande différence entre ces deux maladies. En effet, le rhume est uniquement une suite d’écoulement nasal, d’une faible fièvre. Quant à la rhinopharyngite, elle englobe plusieurs maux. Entre autres, il y a : la toux, le nez qui coule, les maux de gorge, etc. Ainsi, si vous remarquez l’un de ces symptômes, prenez en même temps un rendez-vous chez un médecin.

Retenez qu’il ne s’agit pas d’une maladie mortelle, mais peut devenir intense si vous n’en prenez pas soin le plus vite possible. Une fois les symptômes apparus, ils ne mettront pas longtemps avant de disparaître. Par ailleurs, vous devez savoir que leur disparition n’est pas synonyme de celle du virus. Seul un traitement bien défini peut lutter contre le virus.

Qui peut contracter la rhinopharyngite ?

D’autant plus qu’il s’agit d’une maladie d’hiver, la rhinopharyngite peut être contractée par tout le monde, enfant comme adulte. Autrement dit, même un nourrisson peut être contaminé par le virus de la rhinopharyngite. Il faut noter que le traitement de cette maladie se fait en fonction du patient. En d’autres mots, le traitement nécessaire pour un bébé diffère de celui utilisé pour un adulte.

Lisez aussi   Avis Brulafine : Tout ce que vous devez savoir

La rhinopharyngite : les traitements naturels pour y remédier

Il existe plusieurs façons pour lutter contre la rhinopharyngite. Parmi celles-ci, le meilleur moyen est de faire recours à des pratiques naturelles. Ainsi, même sans médicament ou soins antibiotiques, la rhinopharyngite peut être soignée. Pour y arriver, il suffit de suivre à la lettre les prescriptions des personnes âgées.

Ainsi, pour soigner la rhinopharyngite et faire disparaître les douleurs à la déglutition, vous avez la possibilité de fabriquer des gargarismes tout en vous servant d’une substance saline. Cette dernière peut se trouver facilement dans les pharmacies. Si vous n’en avez pas trouvé, vous pouvez en fabriquer vous-même. Hormis cette solution, vous pouvez également faire recours à la stratégie de l’inhalation de vapeurs. En ce qui concerne cette technique, elle est très efficace pour déboucher le nez et apporter un certain soulagement.

Outre ces méthodes, vous pouvez aussi faire recours à des huiles essentielles et boire beaucoup d’eau. L’emploi de ces huiles dans le cas de la rhinopharyngite se fait par voie nasale. Autrement dit, en inhalant ces dernières, vous serez débarrassés de vos maux. Par contre, avant d’utiliser ces huiles, il est important de consulter un pharmacien.

Comment soigner la rhinopharyngite chez un bébé ?

Chez un bébé, il n’existe pas encore de remède approprié à la rhinopharyngite. Cependant, il existe des techniques pouvant atténuer les symptômes. Quand il est question d’un nourrisson de pas plus de deux mois, éviter surtout tout ce qui a rapport aux huiles essentielles. Faites plutôt recours au sérum physiologique pour nettoyer le nez.

Lisez aussi   Quels sont les avantages des culottes menstruelles en coton bio ?

Dans le cas où, l’écoulement nasal fait partie des symptômes dominant chez le bébé, il est conseillé d’effectuer le nettoyage régulier du nez de ce dernier tout en tenant informé votre médecin. Pour bien y arriver, lavez ses narines quotidiennement. Après cela, mettez du coton dans du sérum physiologique. Laissez imbiber et posez-la dans le nez du nourrisson en tournant délicatement. Grâce à cette technique, vous serez en mesure de faire sortir les glaires, ainsi que les mucus.

Lorsque votre bébé n’a pas encore trois mois et qu’il présente des symptômes comme : la fièvre, etc., il faut immédiatement aller chez un médecin. Si ce dernier est plus âgé que cela, il sera en mesure de supporter la fièvre et s’adonner à des traitements maison. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de vous rendre chez un médecin.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Partagez cet article :